Portails:
  regionyon.ch
intranet
newsletter
contact
événements
communes
 

dÉveloppements urbains




Les communes membres du Conseil régional se sont fixé comme objectif de promouvoir une politique d’aménagement du territoire cohérente et responsable, notamment au cœur des centres près des gares. Celle-ci s’accompagne d’une réflexion sur le contenu à donner à ce territoire, les activités qui vont y prendre place. Il s’agit ainsi d’identifier les forces et les opportunités à exploiter dans les différents périmètres du district, de manière à valoriser les savoir-faire existants et favoriser la création endogène de l’emploi. A ce jour, deux projets phares sont géographiquement identifiés et en cours d’élaboration.

PÔLE BIO ET PARA-PHARMACEUTIQUE DANS L’AGGLOMÉRATION NYONNAISE
 
Un projet urbain autour de la future RDU

Les communes de Nyon, Eysins et Prangins ont entamé ensemble la mise en œuvre d’un grand projet de développement destiné à forger durablement le visage du nord de cette agglomération en devenir. Le potentiel identifié est de 5'600 habitants à court - moyen terme et 6'200 à long terme / de 3'800 emplois à court - moyen terme et 1'700 à long terme, avec une mise en œuvre par étapes de ce nouveau « morceau de ville » desservi par une nouvelle infrastructure routière dite route de distribution urbaine (RDU). Ces nouveaux quartiers équilibreront emplois et logements, services et équipements. Ces développements se feront autour d’un positionnement valorisant le tissu économique diversifié de la région nyonnaise, avec des compétences reconnues en particulier dans la recherche appliquée en agronomie et dans les productions bio- et parapharmaceutiques.

A consulter: étapes du projet
Le site internet du projet : www.projet-rdu.ch
Les atouts économiques de la recherche

L’Agroscope Changins-Wädenswil (ACW), une des trois stations de recherche agronomique suisse regroupées sous le nom d'Agroscope, est en effet l'un des atouts de la région car il s’agit de l’unique centre fédéral de recherche appliquée en production végétale en Suisse. Les activités bio et parapharmaceutiques, médicales et liées aux arômes et aux parfums tiennent une place historique dans le district. La présence d’institutions spécialisées dans les soins de la santé (cliniques de Genolier, La Lignière, La Métairie, etc.), relais des activités de recherche végétale et de développement, attestent du fort positionnement de celles-ci dans le district. Enfin, les activités de conseils et de services spécifiques aux secteurs pharmaceutique et médical tirent profit de cette dynamique.

S’il existe à ce jour plus de 3'000 emplois dans le domaine de la santé, l’enjeu reste à venir: réunir ces différents savoirs et compétences pour favoriser la création d’emplois par le développement de technologies et de produits innovants dans les secteurs de l’agroalimentaire et de la santé. Des études en cours évaluent des modalités de mise en œuvre d’une pépinière de compétences.


PÔLE CULTUREL ET ACTIVITÉS DE QUALITÉ À COPPET

Le centre régional de Coppet accueille déjà, grâce au château de Coppet, deux institutions d’importance européenne sur les plans de la formation artistique professionnelle  (International Menuhin Music Academy) et de la formation pour la construction européenne (Centre européen de la culture). D’autres organismes de formation artistique professionnelle sont situés dans la région nyonnaise. 

Parmi les objectifs de la stratégie et du plan d’action autour de la gare de Terre Sainte, il est proposé d’affirmer ce périmètre comme  un siège d’institutions actives dans le domaine des arts, voire un haut lieu de formation artistique professionnelle, reconnu par les cantons de Vaud et de Genève. Un projet commun pourrait se matérialiser pour prendre place dans les nouveaux quartiers planifiés autour de la gare de Coppet.

Les quartiers de la gare de Coppet


Avec la mise en service du CEVA (ligne Cornavin-Eaux-Vives-Annemasse), la gare de Coppet bénéficiera d’une desserte très compétitive, à un quart d’heure du centre de l’agglomération franco-valdo-genevoise. Cette opportunité en fait un lieu stratégique pour développer des nouveaux quartiers de vie, mêlant activités et habitats. Le Plan directeur localisé (PDL) autour de la gare de Coppet établit les conditions de son développement. C’est un engagement mutuel qui permettra de préserver le patrimoine, de développer l’espace public attenant au parc du château, d’offrir des nouveaux logements à côté de la gare et de renforcer la place économique de la région. Le processus d'aménagement permettant de rendre les terrains constructibles est en cours.

Les ateliers du PDL

Des ateliers de travail réguliers sur le projet d’aménagement de la gare de Coppet ont permis dès 2010 d’instaurer un dialogue entre des représentants des municipalités de Terre Sainte, du Conseil communal de Coppet et des groupes d’intérêt. Cette démarche accompagne le déroulement des projets autour de la gare.

A consulter:

Le Conseil régional en bref
Comité de direction
Conseil intercommunal
Secrétariat régional
Accompagnement de projets
Soutiens financiers et fonciers
Enjeux du développement
Territoire
Mobilité
Environnement
Socioéconomie
Culture
Tourisme
Sport
Transports publics
Vélos en libre-service
Tourisme sportif et de nature
Bois régional
Produits du terroir
Biodiversité
Développements urbains
Théâtres en réseaux
Autres projets
Documents de référence
Newsletters
Préavis
Postulats / interpellations
Revue de presse
Communiqués
Prises de position

Retour à la home principale

Accès à l'intranet

S'inscrire à la newsletter

Contacter le conseil régional

S'inscrire à un événement

Communes membres